Rencontrer Francis

En 2015 je commence à travailler avec la Mairie d’Angoulême sur les mémoires de l’ancienne poudrerie. Un premier financement Mairie-ERDF permet d’animer un atelier  à l’IME Ma Campagne (Institut Médico-Educatif) avec cinq jeunes. Objectifs : expliquer mon travail et organiser une rencontre avec un ancien poudrier. Bien évidemment j’ai envie d’aller plus loin, j’ai envie que ces jeunes réalisent le premier portrait vidéo d’un ancien ouvrier de la poudrerie d’Angoulême. Tous ensemble nous rencontrerons donc Francis sur le site de l’ancienne poudrerie. Avant cela c’est moi qui doit rencontrer Jonathan, Marine, Paulo et Thiphaine sans oublier Mohamed leur accompagnateur.

C’était la coopérative

Lorsque j’ai réalisé un entretien sonore de Marc Foucher chez lui, il me parlait de l’ancienne laiterie dans laquelle il travaillait et que j’apercevais par la fenêtre au delà de son jardin et du champ voisin. Je me disais alors que ça serait bien d’y retourner avec lui. Il a accepté mais lors du tournage il ne souhaitait pas entrer à l’intérieur. J’ai donc filmé et questionné Marc Foucher sur son travail pendant plusieurs heures tout autour de la laiterie. A la fin du tournage je lui ai dit  : « vous êtes sûr que vous ne voulez pas entrer, juste jeter un oeil »?